by Lapiland on июля 30, 2017

Randonnée pédestre dans le parc national Pallas Yllas.
Nous parcourons la "Tunturi" (la "Montagne sans Arbres").
Les monts ne sont pas très élevés (800m environ).
Comme le dit Lars notre guide, "On dirait une femme allongée sur la forêt". Imaginez des formes douces. Une végétation basse constituée de petits boulots "saxophones".
En chemin nous rencontrons plusieurs rennes. Ils vivent ici en liberté mais appartiennent toujours à quelqu'un. L'été à cause des moustiques, les rennes se rassemblent en troupeaux. Les bergers en profitent alors pour percer les oreilles des petits. Lars "le vieux lapon" nous apprend aussi que les bois des rennes sont, comme les pieds des éléphants, ce qui pousse le plus vite au monde.
C'est sur le sommet rocailleux finlandais "Tunturi" que nous déjeunons. De la haut, on voit la Norvège, la Suède et on devine la Russie. A la frontière des territoires.

De retour à Rajamaa, première séance au sauna.

by Lapiland on июля 30, 2017

Nous atterissons au petit aeroport de Rovaniemi et recuperons nos bagages sur un tapis roulant sous l'oeil attentif des rennes du Pere Noel.
Apres trois heures de route "mostly trees & trees"nous arrivons enfin sur l'ile de Muonionalusta. L'aventure peut commencer !

by Sophie pour la team UCPA family on июля 27, 2017

Jours 4 & 5 : refuge et camps en forêt
En fait ce jour, nous aurions pu aller nous baigner le matin, mais ici en Laponie, nous apprenons que si nous n`avons pas de temps de qualité pour faire les choses, nous ne les faisons pas (alors qu´en France, vite vite nous serions partis; vite vite nous ne serions baignés, l´oeil sur la montre). Les enfants sont restés entre eux à Rajamaa pendant que les parents sont allés se promener et faire le tour de l´île.
Petite visite à l´hôpital pour Marceau qui avait de la fièvre (et un virus) depuis le début de semaine, et après une délicieuse soupe de poissons qui nous a tous régalés, nous partons pour notre nouvelle aventure du camps en forêt.
Après avoir emprunté une route puis une piste et traversé de jolis paysages de cartes postales, nous nous arrêtons et nous enfoncons dans une forêt toute moussue. Les pieds de tous s´enfoncent à chaque pas dans les sous-bois. Nous traversons une petite rivière, nous dégainons nos tasses de bois pour en prélever un peu d´eau pure qui nous abreuve. Puis après encore une petite marche, arrivons au refuge où nous passerons la nuit. Ne pouvant resister à l´appel du lac en contrebas, nous poursuivons notre marche. Cet appel se transforma pour Marius en appel des sirènes. Assis sur le tronc qui finissait sa course dans l´eau, Marius a très élégamment glissé avec l´écorce pour finir sa course lui aussi dans l´eau, tout habillé et chaussé, au ralenti. Nous avons tous participé au spectacle de cette chute bien lente sans vraiment intervenir ! On aurait même dit que l´eau était froide ! Résultat: une égratignure.
Nous nous installons, montons la tente de compétition et n´étions pas trop de dix pour finaliser l´édifice qui comptait un hall de réception desservant une chambre de part et d´autre pour accueillir Cosma et Marceau d´un côté, Inès et Lison de l´autre.
Puis, sauna. D´abord les filles puis les garcons. Un moment de luxe dans cette parenthèse forestière de nos vies. Le bonheur que de pouvoir se laver à l´eau froide dans cette enceinte si chaude.
Lars nous allume un feu central accompagné de charcuterie italienne et vin sicilien que Francoise et Marius nous ont "sorti du chapeau" et que nous avons tous bien apprécié. Puis, pasta partie pour finir en chocolat que Lison a fort apprécié (comme nous tous du reste).
Interruption du récit pour la phrase du jour: Jeff de passage nous rappelle que tout ce qu´il dit est intéressant.
Nous nous séparons pour rejoindre nos chambres respectives pour la nuit, bien animée pour les enfants qui à "39" étaient en train de danser dans une tente de nuit improvisée dans la chambre des filles sous les sifflets de Lars qui essayait vainememt de dormir dans sa tente voisine.
Sans surprise, réveil difficile et un peu plus tardif pour les enfants qui nous ont rejoints pour le petit déjeuner dans le refuge. Puis, est venu le temps de plier bagage et tentes pour repartir de ce magnifique endroit dont nous aurions tous bien aimé profiter encore un peu. Retour à travers la forêt pour finir autour d´un feu pour griller des saucisses avant de rejoindre la voiture et rentrer á Rajamaa. Pas de programme pour l´après midi que les enfants ont su combler par des jeux.
Bientôt l´heure du dîner avec déjà de très bonnes odeurs.
A demain.

by Sophie pour la team UCPA family on июля 25, 2017

Jour 3: pêche
Áujourd´hui c´est pêche. Après un petit déjeuner tardif, nous partons en Finlande pêcher. Une première pour Cosma qui ne garantissait pas pouvoir nous nourrir ce soir. Lars et son fils nous conduisent au fin fond d´une forêt et là, le choc, la magie du lieu opère sur nous tous: un paysage de pure féérie. Fermez les yeux et imaginez une maison en bois, dans une forêt, avec une vue sur une étendue d´eau avec un petit escalier de bois qui vous y amène, un sous bois vert et moussu, une eau sombre, une seconde petite cabane en bas des escaliers pour un sauna en surplomb de l´eau, vous y êtes. Un endroit magique, magnifique.... de pure grâce. On aurait juste envie de rester la quelques jours, loin du monde. Passé ce moment de choc, nous passons à l´action (enfin si on peut parler d´action): pêche. Après la première épreuve d´enfilage de vers sur le hamecon (moment préféré de Francoise ;-)), nous alignons sur la rive pour une sorte de compétition secrète, course contre la montre (qui aura le 1er) et qui aura le plus gros. Bien sûr dans le groupe, Jean-Francois s´est tout de suite révélé être un pêcheur expérimenté et a réussi à prendre quelques specimens. Cosma s´est également révélé particuliérement efficace avec 3 poissons pour sa toute première pêche et était bien entendu (normal) super fier, Lison (oui oui, avec un I et pas un Y) s´est également plutôt bien défendue.
Tant d´exercice méritait bien récompense que Lars nous avait préparée: des saucisses sur branches n´attendant que nous pour être grillées sur le feu de camps. Même Inès qui n´aime pourtant pas les saucisses s`est régalée.
Puis, les plus courageux se sont baignés dans cette eau pourtant un peu frisquette, mais si tonifiante ... et comme tout momemt magique, celui ci a aussi pris fin, mais pas totallement car à notre retour, Francoise nous a initié à l`aquarelle. Toutes les filles + Marceau à l´ombre d´un arbre, aiguillés par les bons conseils de Francoise, pour nos premiers paysages en aquarelle. Au bilan: 2 maisons et 4 paysages plutôt pas mal à vrai dire. Expérience que nous renouvellerons certainement tous, en repensant à cette première fois ici en Laponie, dans cette nature luxuriante.
Et puis, pas de journée réussie sans une bonne partie de jungle speed après avoir intronisé Cosma au jeu des vacances.
Et enfin, après toutes ces émotions et premières fois, nous nous retrouvons autour de cette bonne table pour une autre première : de l´élan hâché en steak avec une sauce crème fraiche airelles. Lison a tellement adoré qu´elle en a même repris après le dessert.
A après demain pour la suite (demain nous découchons!).

by Sophie pour la team UCPA family on июля 24, 2017

Jour 2: Aujourd´hui, c´est canoe.
La meteo clemente est toujours au rendez vous ce qui est appreciable car notre sejour et les activites n´auraient pas du tout eu la meme saveur sous la pluie et ou le froid.
Depart pour recuperer une embarquation, et voila notre fine equipe toujours accompagnee de Lars et de sa bonne humeur pour une nouvelle aventure. Nos quatre canoe sillonnent (pas toujours en ligne droite) la riviere en longeant le rivage. Nous croisons quelques canards et profitons de cette belle nature. Quelques fleurs (nenuphars lapons ?) ici et la sur l´eau. Puis nous avons pic nique sur la rive avant de faire un petit tour dans le 2 boutiques environnantes. Lyson a decouvert le daim et en est devenue mordue: Retour ensuite a Rajamaa avec temps libre que chacun a occupe a sa guise (siestes, livres, ballade en foret, photos, et bien sur, partie animee de jungle speed pour la revanche de la veille).
A demain pour la suite .

by Sophie pour la team UCPA family on июля 23, 2017

Premier jour:
"Lars le vieux lapon" nous fait decouvrir la flore locale lors d´une magnifique promenade en fôret : rencontre avec des fourmis, passage sur des planches dans un marais, decouverte des petites boites ici et la ayant servi pour une etude sur les oiseaux ... puis comme par magie, alors que tous les estomacs des enfants commencaient a se tordre de faim, nous arrivons tout naturellement en bord de riviere ou Lars allume un feu pour y deposer sa bouilloire remplie de sa boisson fetiche : le sang de rennes.
Qui fut la transition pour la suite de la journee: apres une heure + passee en voiture (heure laponne), nous nous rendons dans un elevage de rennes, pour participer a un evenement tres rare consistant a "marquer" les jeunes rennes. Les rennes sont rassembles dans un enclot, ou les eleveurs munis d´une sorte de lasso (comme les cow-boys) atrappent un jeune renne pour lui couper un morceau d´oreille de la meme facon que sa mere. Impossible de dire combien il y avait de rennes, mais beaucoup. Ce fut un momemt rare et tres opportuniste comme nous l´a fait comprendre Lars et que nous etions tous ravis d´avoir pu partager.
Puis retour dans notre maison laponne pour un delicieux repas bien apprecie de tous pour finir sur un concours de blagues pour lequel les enfants se sont surpasses avec une mention speciale pour Cosma et Marceau.
A demain

by Elina Viiala, Rosita Marhala on июня 13, 2017

Rajamaan päärakennus on viihtyisä paikka. Siellä on pieni kiosko, josta voi ostaa mm.juotavaa, tuliaisia. Samassa tilassa on myös ruokala. Täältä löytyy myös rento oleskelutila, vessat sekä sauna.

Kävimme leiriporukkamme sekä Lassen meidän oppaamme kanssa Pallastunturilla ja törmäsimme siellä poroihin.

Majoituspaikan pihassa on lampaita, jotka viihdyttävät täällä käviöitä.

by @photographybynomi (INSTAGRAM) on апреля 17, 2017

The lights over Rajamaa.

Instagram: @photographybynomi

by @photographybynomi (INSTAGRAM) on апреля 17, 2017

-

by Alicia and Nadege on апреля 11, 2017

Today we dived into the culture of samis and their reindeers thanks to Henrik and her wife.
They came and picked us up with their sledges and we travelled up to their home like the nomads used to do. It was slow and safe and we had time to enjoy the forest and the nature around us.
Once arrived we thanked Rocky, David, Blue, Silver and Boyo for their effort to pull us with their strength with some lychens.
Then Henrik explained us the traditions of the herders and their reindeers, the typical clothes and the North Sami region.

Be careful never to ask a sami how many reindeers he has! This is taboo! It is like asking for salary.
Also good to know if you meet a lost reindeer: look at his earshape/earmark and you will know to whom he belongs.
Here not only males but also females have antlers to protect their babies when they are small; when the babies are big enough the females lose their antlers which grow again for the next season.

To finish this beautiful traditional tour we met together in a Lavvu (Swedish Tipi) to enjoy a tipical Sami meal: bouillon with reindeer meat followed by hot drink with cloudberries.

Thank you very much for this adventure which made us experienced the life of this very ancient and still very alive Sami community!

Страницы

Subscribe to