von Lapiland groupe UCPA am/um August 07, 2017

Malgré une nuit très courte pour certains, les ours ne se sont pas montrés.
Nous avons néanmoins pu voir (beaucoup) de corbeaux et des aigles venus manger les appâts de Lars.
Après quelques heures de sommeil nous repartons pour la dernière étape de notre voyage : une randonnée sur deux jours en plein cœur de la forêt Lapone. C'est au bout d'un chemin de terre que nous descendons du minibus pour commencer notre randonnée près de la rivière Jyryjoki. Nous rejoignons un ancien chemin Sami qui longe la rivière. Après avoir mangé, nous rejoignons dans l'après-midi un canyon que nous longeons. C'est au bout de ce chemin chargé d'histoire et entouré d'arbres centenaires nous découvrons en début de soirée le refuge de Marjakursu où nous passons la nuit après un repas cuisiné par Lars "le vieux Lapon".

von Lapiland groupe UCPA am/um August 07, 2017

Après une matinée de repos, nous voilà partis pour une après-midi "cani-rando".
Nous allons chez Anna non loin de Rajamaa qui dresse elle même ses huskies. Après avoir nous même installé les harnais sur les chiens nous partons avec Anna et sa fille à travers l'île de Muonionalusta
tiré par les huskies.
La soirée arrive. Nous donnons à manger aux chiens pour les remercier de leurs efforts avant de retrouver Lars pour partir pour notre prochaine étape : une nuit à l'affut !
Nous traversons les bois le plus silencieusement possible et prenons place dans la petite cabane en croisant les doigts pour voir des ours.

von Lapiland groupe UCPA am/um August 02, 2017

Randonnée en "Fat Bikes".
Nous partons directement de Rajamaa pour rejoindre le village de Muodoslompolo par les bois.
Lars nous explique l'histoire du village ainsi que de son église protestante.
Nous continuons sur les hauteurs du village pour rejoindre un petit abris dans la forêt pour déjeuner.
Nous regagnons ensuite Rajamaa pour notre deuxième séance au sauna.

von Lapiland groupe UCPA am/um August 02, 2017

A bord d'authentiques canoës verts, nous descendons du nord au sud le fleuve Munio, plus long fleuve libre d'Europe (sans barrages ni écluses pour freiner son cours).
Première escale à un cimetière Sami. Lars "le vieux Lapon" nous compte les histoires des frontières scandinaves avant de reprendre le cours de l'eau.
Deuxième escale le long du fleuve pour déjeuner. Après avoir traversé un champ d'herbes hautes, nous découvrons une cabane de chasseur où dégustons des saucisses autour d'un feu de bois.
Notre descente se termine à Muonio où nous récupérons nos "Fat Bikes" pour le lendemain.

von Sophie pour la team UCPA family am/um Juli 31, 2017

Jour 6 : Canirando
Ce nouveau jour s'ouvre sur un grand ciel bleu et soleil radieux qui décidément ne nous aura pratiquement pas quitté de la semaine et nous sommes accueillis par Anna et son énorme grosse peluche blanche vivante à 4 pattes dont je ne peux restituer le nom mais dont nul membre de notre équipe ne pourra oublier la douceur des poils ni la taille. Accompagnés donc de notre nouveau compagnon du jour, nous gagnons le chenil pour faire connaissance avec tous les autres chiens qui nous promènerons dans la forêt (nota, ce sont les chiens qui nous ont promenés et pas l'inverse). Tous plus magnifiques les uns que les autres, plus doux, avec le regard perçant et surtout qui ont su séduire les plus petits comme les plus grands.
Anna et sa fille nous équipent et nous voilà partis, adultes harnachés aux chiens, chiens parfois aussi reliés à une laisse tenue par les enfants pour notre première cani-randonnée. Sensation très surprenante que de se sentir tractés et quelques fois emportés par la force de ces chiens qui parfois ont soif, d'autre fois parent à leurs besoins naturels, ou tricotent avec les harnais entre eux .... Puis petite pause méritée (pour qui ???) où nous prenons tous le temps de câliner/ cajoler les chiens qui semblent adorer ces moments de douceur tout autant que nous ! Nous ne nous lassons pas de ses doux moments que nous essayons tant bien que mal de prolonger mais devons tout de même arrêter pour rentrer au chenil et nourrir les chiens. Les enfants donnent à tour de rôle les gamelles respectives remplies d'une sorte de soupe préparée par la maîtresse de maison avec petits légumes frais, viande, riz etc .... on en mangerait presque ! il y a même des chiens au comportement limite petit humain qui sont assez malins pour trier et ne pas manger les petits pois bien verts (qu'Anna a su redonner à la main et qui ont été avalés). On a tous un peu fait ça avec notre propres enfants, non ???
Puis, retour à notre petit chalet à Rajamaa pour en repartir assez rapidement pour notre 2ème petite séance d'aquarelle. Nous y avons toutes bien pris goût et allons poursuivre notre initions au retour (promesse faite à Inès de nous équiper à notre retour pour profiter différemment de nos beaux paysages). Puis, pour prolonger jusqu'au bout notre séjour, sauna. Mais pour cette séance, nous n'avons ni respecté les familles, ni sexes mais avons vraiment souhaité profiter de notre joyeux petit groupe jusqu'au bout puisque hormis Cosma et Marceau qui ne se sont pas joints, nous y êtions tous. Puis, dernier dîner qui fut notre sorte de bouquet final avec un saumon dont nous souviendrons tous .... désolée pour Marius qui n'a pas pu en reprendre derrière les nombreux (4) passages d'Inès ;-)
Une dernière partie de jungle speed (sans quoi la soirée n'aurait pas été complète ni vraiment réussie); nous préparons les valises pour notre départ le lendemain.
Lars, toujours soucieux de faire bien, et mieux que bien, et toujours mieux pour les suivants nous interroge sur les points possibles d'amélioration pour ceux qui nous suivront dans ce type d'aventure familiale que nous avons inaugurée.
Lars, surtout, ce que nous avons tous retenu (car nous aussi nous avons débriefé après notre débrief avec toi ;-), c'est la générosité spontanée que nous avons tous ressentie à transmettre à tes hôtes/visiteurs ce qui te touche par rapport à ton pays, tes craintes pour son avenir et notamment pour son patrimoine naturel. Nous avons tous été très sensibles à cette nature pure que nous avons respecté au mieux. J'ignore si tu hantes nos nuits parce que nous n'avons pas tout à fait bien trié nos déchets, mais nous sommes rendus à l'évidence que nous n'y avions jamais mis autant d'énergie et surtout de cœur à les trier et avons respecté au mieux les consignes !!

Samedi matin, après un dernier petit déjeuner, le cœur un peu lourd, nous quittons Rajamaa, tous très unis par ces souvenirs communs. Echanges d'adresses à l'aéroport, forte volonté de revenir dans ce pays sous une autre saison.
Cosma, Marius et Françoise prolongent leur séjour à Helsinki.
Nous continuons sur Paris.
Puis, les berckois était si contents d'avoir gagné la compét de restitution des tout 1ers bagages sur tapis roulant face aux niçois, (l'éternelle compétition nord/sud) avant de réaliser que le tapis arrêté, les autres voyageurs partis, il manquait un sac à l'appel.... qui a dû prendre une autre route.
Nous nous quittons, le cœur encore plus lourd... fin de cette belle escapade et retour à Nice où nous retrouvons la chaleur, le monde, notre vie.

La dernière page de ce blog faite depuis Nice n'a pas vraiment pas la même saveur que lorsque je complétais ces pages localement. Même si j'ai mis 3 jours à comprendre comment mettre des accents, râlé derrière le clavier car je ne trouvais pas le "ç" (la prochaine fois, je prendrai mon clavier lol), il y avait toujours quelqu'un qui passait, Lars et sa femme pas très loin, les bonnes odeurs environnantes, et tout le reste de la team, les cascade de Marceau (même dans l'avion), le bon appétit de Lison et Inès, les dessins, le phrasé et les rébus de Cosma, la cascade nautique de Marius, la colonie de moustiques à chaque instant autour de Valérie, le style d'Olivier jusqu'au bout de pieds, les super blagues fines de Jef (correction, les blagues "super fines" de Jef), les aquarelles et la zen attitude de Françoise, les sourires, rires et fou rires de tous .......
Merci pour tout et à tous .....
Et un grand merci tout spécial pour Lars pour tous les beaux moments de partage.

Et à bientôt pour le partage en mode privé des photos car étant appelée à tous bouts de champs sous prétexte du blog, j'ai plein d'images à partager et toutes celles que je conserve bien ancrées en moi et avec moi en tout instant .....
J'ai déjà la nostalgie de ce magnifique endroit et belles personnes rencontrées ....
Sophie

von Lapiland am/um Juli 30, 2017

Randonnée pédestre dans le parc national Pallas Yllas.
Nous parcourons la "Tunturi" (la "Montagne sans Arbres").
Les monts ne sont pas très élevés (800m environ).
Comme le dit Lars notre guide, "On dirait une femme allongée sur la forêt". Imaginez des formes douces. Une végétation basse constituée de petits boulots "saxophones".
En chemin nous rencontrons plusieurs rennes. Ils vivent ici en liberté mais appartiennent toujours à quelqu'un. L'été à cause des moustiques, les rennes se rassemblent en troupeaux. Les bergers en profitent alors pour percer les oreilles des petits. Lars "le vieux lapon" nous apprend aussi que les bois des rennes sont, comme les pieds des éléphants, ce qui pousse le plus vite au monde.
C'est sur le sommet rocailleux finlandais "Tunturi" que nous déjeunons. De la haut, on voit la Norvège, la Suède et on devine la Russie. A la frontière des territoires.

De retour à Rajamaa, première séance au sauna.

von Lapiland am/um Juli 30, 2017

Nous atterissons au petit aeroport de Rovaniemi et recuperons nos bagages sur un tapis roulant sous l'oeil attentif des rennes du Pere Noel.
Apres trois heures de route "mostly trees & trees"nous arrivons enfin sur l'ile de Muonionalusta. L'aventure peut commencer !

von Sophie pour la team UCPA family am/um Juli 27, 2017

Jours 4 & 5 : refuge et camps en forêt
En fait ce jour, nous aurions pu aller nous baigner le matin, mais ici en Laponie, nous apprenons que si nous n`avons pas de temps de qualité pour faire les choses, nous ne les faisons pas (alors qu´en France, vite vite nous serions partis; vite vite nous ne serions baignés, l´oeil sur la montre). Les enfants sont restés entre eux à Rajamaa pendant que les parents sont allés se promener et faire le tour de l´île.
Petite visite à l´hôpital pour Marceau qui avait de la fièvre (et un virus) depuis le début de semaine, et après une délicieuse soupe de poissons qui nous a tous régalés, nous partons pour notre nouvelle aventure du camps en forêt.
Après avoir emprunté une route puis une piste et traversé de jolis paysages de cartes postales, nous nous arrêtons et nous enfoncons dans une forêt toute moussue. Les pieds de tous s´enfoncent à chaque pas dans les sous-bois. Nous traversons une petite rivière, nous dégainons nos tasses de bois pour en prélever un peu d´eau pure qui nous abreuve. Puis après encore une petite marche, arrivons au refuge où nous passerons la nuit. Ne pouvant resister à l´appel du lac en contrebas, nous poursuivons notre marche. Cet appel se transforma pour Marius en appel des sirènes. Assis sur le tronc qui finissait sa course dans l´eau, Marius a très élégamment glissé avec l´écorce pour finir sa course lui aussi dans l´eau, tout habillé et chaussé, au ralenti. Nous avons tous participé au spectacle de cette chute bien lente sans vraiment intervenir ! On aurait même dit que l´eau était froide ! Résultat: une égratignure.
Nous nous installons, montons la tente de compétition et n´étions pas trop de dix pour finaliser l´édifice qui comptait un hall de réception desservant une chambre de part et d´autre pour accueillir Cosma et Marceau d´un côté, Inès et Lison de l´autre.
Puis, sauna. D´abord les filles puis les garcons. Un moment de luxe dans cette parenthèse forestière de nos vies. Le bonheur que de pouvoir se laver à l´eau froide dans cette enceinte si chaude.
Lars nous allume un feu central accompagné de charcuterie italienne et vin sicilien que Francoise et Marius nous ont "sorti du chapeau" et que nous avons tous bien apprécié. Puis, pasta partie pour finir en chocolat que Lison a fort apprécié (comme nous tous du reste).
Interruption du récit pour la phrase du jour: Jeff de passage nous rappelle que tout ce qu´il dit est intéressant.
Nous nous séparons pour rejoindre nos chambres respectives pour la nuit, bien animée pour les enfants qui à "39" étaient en train de danser dans une tente de nuit improvisée dans la chambre des filles sous les sifflets de Lars qui essayait vainememt de dormir dans sa tente voisine.
Sans surprise, réveil difficile et un peu plus tardif pour les enfants qui nous ont rejoints pour le petit déjeuner dans le refuge. Puis, est venu le temps de plier bagage et tentes pour repartir de ce magnifique endroit dont nous aurions tous bien aimé profiter encore un peu. Retour à travers la forêt pour finir autour d´un feu pour griller des saucisses avant de rejoindre la voiture et rentrer á Rajamaa. Pas de programme pour l´après midi que les enfants ont su combler par des jeux.
Bientôt l´heure du dîner avec déjà de très bonnes odeurs.
A demain.

von Sophie pour la team UCPA family am/um Juli 25, 2017

Jour 3: pêche
Áujourd´hui c´est pêche. Après un petit déjeuner tardif, nous partons en Finlande pêcher. Une première pour Cosma qui ne garantissait pas pouvoir nous nourrir ce soir. Lars et son fils nous conduisent au fin fond d´une forêt et là, le choc, la magie du lieu opère sur nous tous: un paysage de pure féérie. Fermez les yeux et imaginez une maison en bois, dans une forêt, avec une vue sur une étendue d´eau avec un petit escalier de bois qui vous y amène, un sous bois vert et moussu, une eau sombre, une seconde petite cabane en bas des escaliers pour un sauna en surplomb de l´eau, vous y êtes. Un endroit magique, magnifique.... de pure grâce. On aurait juste envie de rester la quelques jours, loin du monde. Passé ce moment de choc, nous passons à l´action (enfin si on peut parler d´action): pêche. Après la première épreuve d´enfilage de vers sur le hamecon (moment préféré de Francoise ;-)), nous alignons sur la rive pour une sorte de compétition secrète, course contre la montre (qui aura le 1er) et qui aura le plus gros. Bien sûr dans le groupe, Jean-Francois s´est tout de suite révélé être un pêcheur expérimenté et a réussi à prendre quelques specimens. Cosma s´est également révélé particuliérement efficace avec 3 poissons pour sa toute première pêche et était bien entendu (normal) super fier, Lison (oui oui, avec un I et pas un Y) s´est également plutôt bien défendue.
Tant d´exercice méritait bien récompense que Lars nous avait préparée: des saucisses sur branches n´attendant que nous pour être grillées sur le feu de camps. Même Inès qui n´aime pourtant pas les saucisses s`est régalée.
Puis, les plus courageux se sont baignés dans cette eau pourtant un peu frisquette, mais si tonifiante ... et comme tout momemt magique, celui ci a aussi pris fin, mais pas totallement car à notre retour, Francoise nous a initié à l`aquarelle. Toutes les filles + Marceau à l´ombre d´un arbre, aiguillés par les bons conseils de Francoise, pour nos premiers paysages en aquarelle. Au bilan: 2 maisons et 4 paysages plutôt pas mal à vrai dire. Expérience que nous renouvellerons certainement tous, en repensant à cette première fois ici en Laponie, dans cette nature luxuriante.
Et puis, pas de journée réussie sans une bonne partie de jungle speed après avoir intronisé Cosma au jeu des vacances.
Et enfin, après toutes ces émotions et premières fois, nous nous retrouvons autour de cette bonne table pour une autre première : de l´élan hâché en steak avec une sauce crème fraiche airelles. Lison a tellement adoré qu´elle en a même repris après le dessert.
A après demain pour la suite (demain nous découchons!).

von Sophie pour la team UCPA family am/um Juli 24, 2017

Jour 2: Aujourd´hui, c´est canoe.
La meteo clemente est toujours au rendez vous ce qui est appreciable car notre sejour et les activites n´auraient pas du tout eu la meme saveur sous la pluie et ou le froid.
Depart pour recuperer une embarquation, et voila notre fine equipe toujours accompagnee de Lars et de sa bonne humeur pour une nouvelle aventure. Nos quatre canoe sillonnent (pas toujours en ligne droite) la riviere en longeant le rivage. Nous croisons quelques canards et profitons de cette belle nature. Quelques fleurs (nenuphars lapons ?) ici et la sur l´eau. Puis nous avons pic nique sur la rive avant de faire un petit tour dans le 2 boutiques environnantes. Lyson a decouvert le daim et en est devenue mordue: Retour ensuite a Rajamaa avec temps libre que chacun a occupe a sa guise (siestes, livres, ballade en foret, photos, et bien sur, partie animee de jungle speed pour la revanche de la veille).
A demain pour la suite .

Seiten

Subscribe to

During the last winter all the chalets at Rajamaa have been renovated to meet the demands of today. They are now what we, in Sweden call, hotel-chalets. 
This major investment has been made possible by the support of the European Union, through the funds for Rural Development.