L’hiver en Laponie

L'hiver en Laponie est un « vrai » hiver. Les vastes forêts sont couvertes d’une épaisse couche de neige d’un blanc immaculé, et la température reste en dessous de zéro pendant plusieurs mois. La Laponie vous invite à participer à cette incroyable aventure.

Dès le mois d’octobre, les lacs et rivières commencent à geler. Les premiers flocons ne tardent pas à arriver et illuminent le paysage. Bientôt, la neige recouvre les forêts de la majestueuse taïga, les lacs et marécages gelés et les montagnes dénuées d’arbres. En novembre, l’hiver s’installe en Laponie. Les jours sont de plus en plus courts, et à partir de début décembre, le soleil ne se lève plus. Pendant six semaines, il reste sous l’horizon, mais plonge le paysage dans une lueur magique quelques heures par jour. En Laponie, cette époque s’appelle « Kaamos ».

Puis, comme un murmure de la nature, nous passons le solstice d’hiver, et le soleil revient à partir du 10 janvier. Sans même nous en rendre compte, les jours commencent lentement à rallonger. D’abord un peu plus chaque jour comme « le pas du lagopède », puis plus tard comme « le saut du renne ».

Chaque semaine, nous gagnons plus d’une heure de lumière du jour, et en février, le soleil vivifiant change tout. Dès mars, les jours sont plus longs en Laponie qu’en Europe centrale, et même si les nuits peuvent encore être relativement froides, le soleil nous réchauffe en journée.

Avril n’a rien à voir avec janvier, mais ces deux mois partagent deux merveilles de la nature : la neige et les aurores boréales. Elles illuminent le ciel de Laponie et sont visibles de septembre à avril.

Puis l’hiver touche à sa fin, suivi de l’hiver-printemps : une expression laponne pour les nuits ensoleillées de mai et la fonte des neiges. Les rivières se libèrent de leur armure de glace. Mais c’est une autre histoire.